Last Will

I write my eulogy
on underground walls
because I am running out
out of skin.

The Sun is tired
of looking at us
and water slips through
the           gaps
in our attention span.

Not that it matters anymore.
The human body is 60% oil.

So I carve my name
with my hands,
silicone and steel,
on lead-covered pipes

In the hopes that once
the Earth has stilled
and the fires extinguished

there will be someone left

to decipher

my electric emotions.

 

© christine DINGLEY 2011

Valinor

Noble écrivain des âges passés
Récit tes fables, mythes et chantes,
Balades et sonnettes émouvantes,
Tes trésors et tes épopées.

Pris par tes paroles enchantées
Le soir devient étincelant,
Libère les pauvres esprits dormants,
Enflamme tous les cœurs ridés!

Dans ce monde injuste, j’attends toujours,
L’aube éphémère du troubadour
Et milles étoiles inabordables.

Ma citadelle est le sommeil,
Vivre dans une rêve insaisissable
Pour fuir les cauchemars du réveille.

 

© christine DINGLEY 2008 or 2009

…not entrely sure